Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

blog santé

  • Chirurgie esthétique et Plastique

    Si le désir d'agrandissement du sein est de nature purement esthétique , le médecin traitant doit mettre en place une conversation pour relever des éventuelles instabilités psychiques concernant la décision de subir une intervention esthétique.

    Avec un risque de cancer du sein familier, élevé il faut une vaste des avantages et inconvénients d'un agrandissement du sein.
    Dans tels cas, des implants mammaires peuvent compliquer la perceptibilité de structures méchantes avec la mammographie, une intervention d'augmentation n'est pas indiquée dans le cas de cancer de sein.

    La patiente doit rencontrer en commun l'état de surface dans l'entretien consultatif avec le médecin les deux prennent ensemble une série de décisions en ce qui concerne la forme et la dimension des implants mammaires ainsi qu'en ce qui concerne la date de l'opération. La dimension moyenne d'un implant mammaire s'élève à 250 à 300 ml. Pour ceci, il faut faire toutes les analyses nécessaires et mammographies avant de programmer cette intervention. Vous pouvez également céder l'affaire de l'organisation à une agence de tourisme agréée en Tunisie.

    Des méthodes lors de l'agrandissement du sein se différencient d'une technique à l'autre. Le chirurgien met en place une coupe dans en T, au dessous du mamelon, soit dans l'épaule de la patiente par une technique endoscopique. Après le chirurgien forme un sac (la loge d'implant si citée) et apporte la prothèse soit sous le muscle du sein, soit entre muscles du sein et la glande mammaire

  • Les remèdes de grands-mères

    Voici un extrait du livre "Grands-mères : Leurs astuces, conseils et remèdes" (éditions Michel Lafon 2016)

    grand-meres.JPGUn insecticide – fongicide naturel
    Ceux qui pensent que l’ail ne sert qu’à lutter contre les vampires se trompent. En effet, il permet également de préserver les plantes d’autres créatures de l’ombre. Utilisez l’ail en infusion afin de composer un insecticide et fongicide très efficace. 150 g d’ail frais grossièrement broyé doit être infusé dans 5 l d’eau bouillante. Filtrez après 30 mn, laissez refroidir et pulvérisez tel quel sur les plantes.

    Un désherbant écologique
    Ne jetez plus l’eau de cuisson de vos pommes de terre ou du riz ! En effet, si vous la pulvérisez sur les mauvaises herbes elle vous servira de désherbant. Plus l’eau est riche en amidon et plus l’action de ce désherbant naturel se révèle efficace.

    Un répulsif naturel efficace
    Le poivre ne pimente pas que nos assiettes. En effet, une infusion de poivre est extrêmement efficace pour tenir à distance de vos fleurs ou de vos légumes tous les insectes nuisibles. Pour cela, infusez 150 g de poivre grossièrement broyé dans 5 litres d’eau bouillante. Filtrez après 30 mn, laissez refroidir et pulvérisez tel quel sur les plantes

  • Connaître son stress pour mieux le gérer

    1) Reconnaître le stress cumulatif

    Le stress cumulatif fonctionne comme un escalier: l’idée, c’est qu’on est bien et calme quand on est en bas des marches. Quand la pression monte, on gravit les marches et on s’éloigne de ce point de confort. Et plus on avance vers le haut, plus on aura besoin de ressources pour redescendre au point d’équilibre. Bon à savoir aussi, plus on s’élève vers le haut de l’escalier, plus les problèmes qui apparaissent deviennent chroniques, et plus la descente demandera du temps et de l’énergie.

    Pour éviter de monter trop haut, il faut apprendre à bien se connaître. Le corps émet des signaux qui devraient nous permettre de prendre à temps des mesures pour faire retomber la pression. Pour mieux connaître son système d’alarme interne, on repère et on liste ses «signalisateurs de stress». En vrac, ces indicateurs peuvent être physiques (fatigue, maux de dos, etc.), émotionnels (anxiété, irritabilité, cauchemars…), mentaux (trous de mémoire, manque de concentration ou de créativité…), relationnels (problèmes de couple, repli sur soi…) ou comportementaux (consommation accrue d’alcool, de tabac, hyperactivité…).

    Comment réagir ?

    Une fois qu’on a repéré un ou plusieurs signaux, on se programme rapidos une soirée DVD, un cours de yoga, un week-end à la montagne ou un dîner entre copines, bref, quelque chose qui nous relaxe et nous fait plaisir. A nous de voir de quoi se compose notre trousse d’urgence…