Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

blog santé - Page 4

  • Les maladies orphelines au quotidien

    Les conséquences d’une maladie orpheline sont lourdes pour les familles qui doivent faire face à de nombreuses difficultés :

    • L’épreuve psychologique : au choc du diagnostic, s’ajoute l’angoisse de la maladie et de ses évolutions.

    • L’organisation des soins : recherche d’un centre de soins spécialisé…

    • L’organisation pratique de la vie quotidienne : aménagement du temps de travail, du logement, noël écologique

    • Les démarches socio-administratives : prises en charge possibles, reconnaissance du statut de personne handicapée, démarches de tutelle…

    • L’intégration sociale : aide à domicile, scolarité, loisirs…

    Aller plus loin

    Fédération des Maladies Orphelines
    Les informations ci-dessus sont issues du site de la Fédération des Maladies Orphelines, reconnue d’utilité publique qui lutte contre toutes les maladies rares.

  • Douleurs de l'avant du pied, orteils

    Comme les doigts, les orteils peuvent s'enraidir.


    pieds.JPGLes causes d'agression sont nombreuses: sol accidenté, chaussure qui n'est jamais du sur mesure, orteils téléscopés au fond de la chaussure dans les descentes.
    Plus ordinairement, dans une chaussure, on ne sert plus de la "griffe" des orteils, c'est-à-dire de la possibilité d'avancer plus loin et plus vite sur la flexion propre des orteils. Cette flexion devient une simple assistance à la flexion de l'avant-pied sur son appui principal, métatarso-phalangien. Les orteils deviennent atones. Une souplesse de leurs petites articulations, les interphalangiennes, n'est plus nécessaire.
    Tout ceci se passe bien loin des yeux et rares sont ceux qui se soucient d'avoir les orteils normalement souples et mobiles.
    Pourtant des conséquences pénibles en découlent, 2 sont très fréquentes: Le syndrome du 2è rayon et la maladie de Morton.

    Le syndrome du 2è rayon (orteil en griffe)
    est un défaut d'appui de la 2ème métatarsophalangienne (la partie dans l'axe du 2è orteil sur la rondeur où appuie l'avant de votre pied). Cette articulation se luxe vers le haut et le 2è orteil "monte" au-dessus du 1er et du 3ème qui se rapprochent en-dessous. Douloureux et inesthétique, surtout que ce 2è orteil se rétracte en "griffe" impossible à étendre. A un stade évolué, le seul traitement est chirurgical, avec des résultats pas toujours satisfaisants.


    Avant d'en arriver là, il est nécessaire de vérifier la liberté de l'interphalangienne du 2ème orteil: si ce doigt est plié en permanence parce que l'articulation est incapable d'une extension normale, le 2ème rayon (axe de l'os métatarsien et des phalanges de l'orteil) repose sur un orteil constamment surélevé, ce qui déclenche au fil des années cette luxation de la métatarsophalangienne.

  • L'allergie à la néomycine

    alergies-au.JPGLa néomycine, ou sulfate de néomycine, est un antibiotique de la famille des aminoglucosides (aminoside). Il est fabriqué à partir d'une culture de Streptomyces fradiae.
    Il existe une sensibilisation croisée avec les autres antibiotiques de la même famille (framicetine, gentamycine, kanamycine, paramomycine, ribostamycine, streptomycine et tobramycine), mais pas avec la Bacitracine.


    Le sulfate de Néomycine peut se retrouver dans les substances suivantes (liste non exhaustive):

    1. Nombreux topiques médicamenteux: crèmes, onguents, aŽrosols, poudres, gouttes et tulles gras.
    2. Désinfectants du tube digestif: avec possibilité de réactions généralisés en cas de muqueuses altérées.
    3. Déodorants, lotions ou savons.
    4. Aliments pour le bétail et graines pour la volaille.
    5. Usage dentaire: traitements de certaines cavités septiques.
    6. Usage vétérinaire