Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

blog santé - Page 2

  • produits médicaux indispensables pour voyager

    Pour aider nos patients, aidons-nous nous-même : les données changent vite, le conseil au voyageur est difficile, à moins de raconter n’importe quoi. Nous devons avoir quelques informations fraîches à portée de clic. Une carte, d’abord, pour situer le périple.

    La banque de données Edisan® qui est utilisée dans les centres spécialisés est hors budget pour les généralistes de ville, le BEH est difficile à consulter rapidement. Santé-Voyage® et le site du ministère de l’intérieur me paraissent incontournables pour de l’information immédiatement pertinente. Les bouquins sont dépassés en quelques années, ils ne permettent aucunement de connaître les alertes sanitaires en temps réel. L’autre solution est d’appeler un centre de vaccination en qualité de professionnel et d’obtenir ainsi les informations pertinentes à délivrer à nos patients. Ces centres sont toujours très disponibles et de judicieux conseil.

     

    Outre la nécessaire homélie autour du paludisme, la protection contre le soleil et les moustiques, le péril fécal, il est recommandable de ne pas oublier quelques recommandations sur les véritables risques du voyage « usuel » : les accidents de la route, les soûleries et autres gros délires de pseudo liberté loin de la base surmoïque, les bobos aux pieds, les noyades, les homicides, les coups de soleil, les essais de produits illicites présentés comme faisant partie intégrante de l’expérience initiatique, les plongées bouteille juste avant de reprendre l’avion, la sexualité non protégée…. Ne parler que du paludisme serait un peu court, tant la pathologie infectieuse est mal placée au box-office des retours médicalisés. 

     

    Voyez un peu : 70 % des rapatriements sanitaires sont le fait de la traumato, de la cardiologie, de la neurologie ainsi que de la psy, tant le voyage peut rendre dingo, particulièrement en Inde et de façon beaucoup plus rigolote en Israël, où l’on ne compte plus les délires mystiques à proximité des lieux saints. Le pèlerinage à la Mecque représente une aventure de proximité humaine, où le risque semble essentiellement le Saint Ecrasement, puisque le vaccin tétravalent contre la méningite est désormais obligatoire.

  • partir en voyages avec sa trousse médicale

    Je suis souvent étonné par l’incroyable inconsistance des patients pour leur préparation d’un séjour tropical : aucune lecture préalable, aucune information sur la politique locale, aucune notion sur le parcours envisagé… Quand on sait qu’il faut 10 ans d’explications répétées pour tenter d’éduquer à la pathologie domestique, je reste dubitatif sur mes conseils à l’emporte pièce à de tels voyageurs.Au minimum se munir de quelques applications interactives du web voir 3 cartes interactives insolites mais utiles pour un touriste-voyageur

    Heureusement, les guides de voyage commencent à donner des informations médicales vraiment pertinentes ; je ne peux que me réjouir des conseils signés par Alain Fisch dans le Routard®, le patron du très recommandable Santé-Voyage, seul site en ligne d’informations médicales à l’usage des voyageurs et des médecins, accompagné d’une boutique en ligne qui permet de trouver les produits spécifiquement nécessaires au voyage.

    La difficulté première que le DIU n’a pas résolue pour moi est la contrainte temps : les demandes de conseils tombent systématiquement entre la poire et le fromage de la consultation. C’est toujours après l’angine et avant le renouvellement de traitement que la chose tombe : Tiens, au fait, docteur, je pars demain pour 15 jours en Thaïlande pour violer des gamines, dois-je me faire vacciner ?

     

    A part prescrire un peu de bromure au futur criminel, lui  rappeler  les lois internationales et lui conseiller de déguster ad libitum des cornets glacés sur les marchés pour le mettre hors service, imaginez la concision qu’il nous faut avoir pour boucler le tout en 5 minutes, tant que le patient refuse de revenir pour une complète consultation de prévention ! Voilà bien mon premier vœu pieu, à l’adresse des patients : une consultation voyage doit être une consultation dédiée.

  • Bienfaits de l'huile d'Argan en massages

    Tout le monde (ou presque) possède chez soi une huile de massage, mais combien d'entre vous utilisent une huile de massage de qualité certifiée comme l'huile d'argan ?

    L'argan en massages

    Une bonne huile de massage doit être une huile qui vous apporte aussi bien une purification de l'esprit qu'un bien-être physique.

    Bon nombre d'huiles présentes sur le marché sont constituées d'additifs chimiques qui n'ont aucun effet bénéfique sur votre peau qui peuvent même parfois être allergisants.


    L'huile d'argan pure est soucieuse de proposer une huile de massage composée uniquement de produits naturels telle des huiles végétales de qualité, de l'huile d'argan, des extraits de plantes et de fruits ou des huiles essentielles.

    Ces huiles favorisent la détente physique et psychique; elles sont très hydratante et vous envoûtent de leurs parfums naturels.

    Quelles soient parfumées aux agrumes, au thé vert et bambou ou d'ambre vanillée et musc blanc; ces huiles pour le corps se composent donc d'huiles vegetales de qualité qui hydratent votre peaux en profondeur et d'huile d'argan qui agit comme un antioxydant pour votre peau et qui la protége.

    Vous alliez ainsi le plaisir d'un massage parfumé aux vertus multiples de l'huile d'argan.